www.JesusMarie.com
Au sujet de la Fraternité Saint Pie X
Un peu d'histoire

    - Le Concile Vatican II se déroula en plusieurs sessions de 1962 à 1965.
       Mgr Lefebvre y signa la totalité des documents.

    - le 21 novembre 1974, Mgr Lefebvre publie un manifeste contre Vatican II.
    - le 6 mai 1975, Mgr Mamie, l'évêque d'Ecône, retire son agrément à la Fraternité Saint Pie X, qu'il avait érigée en pieuse union à titre expérimental auparavant .
    - le 24 mai 1975, Mgr Lefebvre ordonne trois prêtres.
    - le 29 juin 1976, il ordonne à nouveau plusieurs prêtres.
    - ceci conduisit le pape Paul VI a prononcer la suspens a divinis (= notamment, interdiction de délivrer les sacrements ) de Mgr Lefebvre , lequel en sera informé par le siège apostolique le 22 juillet 1976. Le motif de la suspens a divinis : son opposition au Concile Vatican II et son opposition aux réformes qui s'y rattachent    (Documentation Catholique 1976, n° 1704, p. 781.)

Bien que les contacts n'aient jamais été coupés - Paul VI a écrit plusieurs lettres au fondateur d'Ecône et Jean-Paul II la reçu au début de son pontificat. - L'affaire Lefebvre est entrée dans une nouvelle phase en 1987, au moment du Synode sur les laïcs, lorsque, le 18 octobre 1987, le cardinal Ratzinger a informé les Pères synodaux que Mgr Lefebvre avait accepté la nomination d'un visiteur canonique.

Désigné pour cette mission, réalisée du 11 novembre au 9 décembre 1987, le cardinal Gagnon remit son rapport au Pape le 18 mars 1988.
A la suite de ce rapport, le processus de normalisation a été stoppé le 15 juin 1988, par la suite de la conférence de presse de Mgr Lefebvre  annoncant son intention de procéder à l'ordination des quatre évêques.

LA  DOCUMENTATION CATHOLlOUE · 17 JUILLET 1988 · N° 1966 page 733
www.JesusMarie.com