JesusMarie.com------Islam
Islam
Père Zakaria Boutros
4
La Trinité dans le Christianisme

 
The author      : Father Zakaria Boutros
The publisher:  www.fatherzakaria.com

 
Le journaliste présentateur. Chers téléspectateurs vous êtes les bienvenus dans notre programme "Questions sur la foi". Nous avons le plaisir de répondre à toutes vos questions et demandes. Nous avons aussi le plaisir et l'honneur d'accueillir le révérend Père Zakaria Boutros. Père, soyez le bienvenu.

Le Père Zakaria. Merci le plaisir est pour moi

Le journaliste présentateur. Dans les trois épisodes précédents, nous avons parlé de Dieu, du Christianisme, et de la foi des chrétiens qui croient en un seul Dieu, sans associés, c'est-à-dire ils ne croient pas en l'existence de trois dieux. S'il vous plait Père, pouvez-vous nous faire un bref résumé de ce que nous avons déjà dit à ce sujet, ce qui permettra de garder le fil de la discussion.

Le Père Zakaria. Dans le cadre du résumé des trois précédents épisodes, on peut d'abord noter qu'une question est souvent revenue: pourquoi compliquer les choses en disant que la Divinité est une trinité? N'est-ce pas beaucoup plus simple de dire que Dieu est Un? A ce sujet, j'ai dit que dans son enfance l'humanité admettait uniquement des notions simples, mais en se développant et en mûrissant, elle a été amenée à pousser plus loin sa réflexion. La Bible dit que l'Esprit a tout étudié, même la profondeur de Dieu. Alors quand nous réfléchissons, on peut voir les avantages que nous pouvons tirer de la réflexion.

Dans les précédents épisodes, nous avons abordé la question de la trinité: est-elle équivalente à la foi en trois dieux? Et nous sommes arrivés à la conclusion que Trinité ne veut pas dire trois dieux. Mais le concept de Trinité est lié à trois attributs personnels d'une seule Divinité. Le Dieu unique a d'abord l'attribut de l'existence, ou auto-existence. Il doit nécessairement exister. En ce sens, nous appelons Père, la source de l'existence. Et dans le mot "Père", nous avons dit qu'il n'y a aucune connotation sexuelle, ou  physique, ou procréative.

Comme nous l'avons dit, les mots ne sont pas toujours nécessairement pris dans le sens littéral. Ils peuvent avoir un sens figuratif, métaphorique. L'attribut d'existence dans la Divinité est ce que nous appelons Père. L'attribut de connaissance, ou intelligence, est ce que nous appelons Fils, l'attribut de vie est ce que nous appelons Esprit Saint. Dieu est donc Un, avec trois attributs intrinsèques personnels: existence, intelligence et vie. C'est ainsi que les chrétiens considèrent la Trinité.

Le journaliste présentateur. Pour nos chers amis musulmans, il est très important de souligner que notre Dieu est Un, que les chrétiens croient en un seul Dieu. La question de ce jour, Père, est la suivante: dans la sourate 5, verset 73, le Coran dit: "Ceux qui disent Dieu est le troisième de trois sont des mécréants, alors qu'il n'y a de divinité qu'Un Dieu Unique". Que pouvez-vous dire à ce sujet?

Le Père Zakaria. Voici une question importante. Il est connu que l'Islam s'est développé dans la péninsule arabique. Dans la péninsule arabique, les habitants adoraient des idoles, et la Kaba était le temple, ou le Panthéon, des dieux, avec plus de 360 idoles à l'intérieur. Quasiment une idole pour chaque jour. C'était la plus importante Kaba, mais il y en avait d'autres plus petites dans la péninsule arabique. Parmi les idoles il y avait le dieu "lune" appelé Éla, la déesse "soleil" appelée Eilat, épouse du Dieu "lune". Ils avaient des enfants Manat, Al-`Uzza et Al-Lat.

A cette époque les arabes croyaient que le dieu "lune" avait épousé la déesse "soleil", et donné naissance à ces trois déesses, Manat, Al-Uzza et Al-lat. Bien sûr lorsque l'Islam est venu de prêcher l'unicité de dieu, naturellement il a dit que ceci était faux, de là donc ce verset 73 de la sourate 5:"Ceux qui disent Dieu est le troisième de trois sont des mécréants, Alors qu'il n'y a de divinité qu'Un Dieu Unique". Ce verset pourrait aussi concerner l'hérésie Mariamite.

Le journaliste présentateur. L'hérésie Mariamite que vous avez mentionnée dans les épisodes précédents.

Le Père Zakaria. En effet les Mariamites croyaient en trois dieux. Avant l'arrivée du christianisme ils adoraient la déesse du ciel qui est Vénus.

Le journaliste présentateur. Juste une brève question. Par conséquent ce verset 73 de la sourate 5: "Ceux qui disent Dieu est le troisième de trois sont des mécréants, alors qu'il n'y a de divinité qu'Un Dieu Unique" ne concerne pas les chrétiens?

Le Père Zakaria. En aucune sorte.

Le journaliste présentateur. Mais les musulmans l'appliquent quand même aux chrétiens?

Le Père Zakaria. Oui. Cette hérésie mariamite est apparue au cinquième siècle après Jésus Christ.

Le journaliste présentateur. Et ceci n'a rien à voir avec les chrétiens.

Le Père Zakaria. Le christianisme a réfuté fermement et condamné sans ambiguïté cette hérésie, la bannissant et rejetant ses partisans. Cette hérésie disait que Dieu avait épousé Marie (dans le rôle de leur déesse du ciel, Vénus), et cette union avait donné naissance au Christ. C'est absurde et c'est tout à fait inacceptable. Ce n'est pas ce que nous croyons.

Par conséquent, ce que le Coran affirme encore dans la sourate 5, verset 116: "Ô Jésus [1], fils de Marie, est-ce toi qui as dit aux gens : "Prenez-moi, ainsi que ma mère, pour deux divinités en dehors de Dieu?", ne concerne pas les chrétiens.

Le journaliste présentateur. Chose étrange le Coran même réfute ceci.

Le Père Zakaria. En effet dans le Coran Jésus le réfute.

Le journaliste présentateur. Mais les musulmans ne l'interprètent pas ainsi.

Le Père Zakaria. Pourtant ceci n'a rien à voir avec ce que nous croyons.

Le journaliste présentateur. Donc nos frères musulmans, qui disent que nous adorons trois dieux, se trompent lourdement.

Le Père Zakaria. Oui.

Le journaliste présentateur. Le Coran nie ce concept au sujet du Christ.

Le Père Zakaria. En outre, je voudrais dire que, avant tout jugement hâtif, on devrait se référer à l'histoire. L'histoire dit qu'au cinquième siècle il y avait une hérésie, cette hérésie a été réfutée et condamnée par l'Eglise, mais après il en restait quelques traces en Arabie. Quand l'Islam est apparue, il a simplement redit ce que christianisme avait déjà dit avant, à savoir que cette doctrine est fausse. Et l'Islam témoigne que le Christ affirme qu'il n'a jamais dit aux hommes de Le considérer avec Sa mère en tant que deux dieux, en dehors de Dieu. Donc ce verset ne s'applique pas à nous chrétiens.

Le journaliste présentateur. Je voudrais que notre auditoire saisisse bien ce point parce que nous sommes accusés très souvent d'adorer trois dieux sur la base de ce verset.

Le Père Zakaria. Vous avez raison. Certaines personnes, parmi nos amis musulmans, tout simplement ne veulent pas comprendre. Honnêtement, ils veulent seulement objecter au lieu d'ouvrir leur esprit, et ils ont peur d'arriver à admettre la vérité, car de cette façon ils pourraient parvenir à cette vérité, et cette vérité pourrait être opposée à ce qu'ils croient. Donc depuis le début ils ferment la porte, il se bouchent les oreilles, et laissent leur langue contester a priori. Ils ne sont pas disposés à écouter, et s'ils écoutent, il ne sont pas disposés à comprendre, et s'ils comprennent, il ne sont pas disposés à accepter. Ils ne font que protester, et trouvent constamment à redire.

Pourtant, une partie de nos frères musulmans ne réagissent pas ainsi. Ils veulent connaître la vérité, cependant ils cherchent l'information uniquement dans les sources islamiques, à partir desquelles ils ne comprennent pas bien. Des enseignants fanatiques ne leur communiquent pas correctement cette information. De notre côté nous essayons de nous rapprocher de nos amis musulmans, et nous essayons de supprimer tous les obstacles qui ont été accumulés avec le temps. Nous essayons de parvenir à un accord. C'est notre objectif. Y a-t-il à redire à cela?

Le journaliste présentateur. Vous avez raison, Père. Moi-même, quand j'étais enfant, j'ai le souvenir que nous étions nourris jusqu'au plus profond de nous-même de cette croyance, à savoir que le christianisme est blasphématoire et polythéiste [2]. Donc, donnez nous de plus amples explications afin que nous puissions dire aux musulmans: "Ce que vous croyez au sujet des chrétiens est faux."

Le Père Zakaria. C'est l'objectif de nos programmes de télévision. Nous essayons de nous adresser à nos frères musulmans, en leur expliquant le Christianisme à partir des textes de l'Islam, et nous disons, "Voyez ceci est le christianisme, il est dépourvu d'association à d'autres dieux, ou de culte à des idoles." C'est pourquoi je vous remercie pour l'organisation de ce programme, sa préparation, et pour tout ce que vous avez fait pour tendre la main à nos frères musulmans.

Le journaliste présentateur. Revenons maintenant à la question qui concerne le verset "Ceux qui disent que dieu est le troisième des trois sont des mécréants".

Le Père Zakaria. D'accord. Ce verset nie le mariage entre un dieu et une déesse donnant naissance à des enfants. A ce sujet, il y a un autre texte du Coran dans la sourate 6, verset 101 qui dit: "Créateur de cieux et de la terre. Comment aurait-Il un enfant, quand Il n'a pas de compagne? C'est Lui qui a tout créé, et Il est Omniscient." L'Islam nie une procréation sexuelle, et c'est aussi ce que le Christianisme nie.

Dans les quatre versets de la sourate 112 (Al-Ihlas, le Monothéisme pur) cette négation est répétée: "Dieu est Unique. Dieu est Le Seul à être imploré pour ce que nous désirons. Il n'a jamais engendré, et n'a pas été engendré non plus. Et nul n'est égal à Lui". Cette sourate dit "Il n'a jamais engendré, et il n'a pas été engendré." Elle ne parle pas ici des chrétiens. En effet nous ne croyons pas en une naissance physique en parlant du Père et du Fils. Ceci pour une raison très simple: nous croyons que Dieu est Esprit, comment un esprit pourrait physiquement se marier et avoir un fils? Le verset 73 de la sourate 5 dit: "Ceux qui disent Dieu est le troisième de trois sont des mécréants, alors qu'il n'y a de divinité qu'Un Dieu Unique." C'est aussi notre foi chrétienne. Nous ne croyons pas en trois dieux, mais nous croyons en un seul Dieu qui Seul a les attributs d'existence, de connaissance, et de vie. Personne de bonne foi ne peut contredire ceci.

Le journaliste présentateur. Par conséquent, chers frères et soeurs musulmans, ce verset ne concerne pas les chrétiens. Nous les chrétiens sommes en accord avec ce verset. Nous ne croyons pas que Dieu est le troisième des trois.

Le Père Zakaria. Ainsi nous chrétiens rejoignons les musulmans, et disons qu'il n'y a pas d'autre dieu que Dieu Seul, et qu'Il n'a pas d'associés. Je répète: Il n'a pas d'associés.

Le journaliste présentateur. Nous arrivons maintenant à la dernière question, Père. Un frère musulman demande, "Que faire avec toutes ces discussions, ceci reste toujours difficile à comprendre?" Pourriez-vous, Père, simplifier l'exposé afin de montrer à ce frère que ce sujet n'est pas vraiment si complexe.

Le Père Zakaria. Tout d'abord, tout ce qui concerne Dieu n'est pas nécessairement facile. Pourquoi? Parce qu'IL est au dessus de notre entendement humain, et même si les sujets divins dépassent la raison, ils ne vont jamais contre la raison.

Le journaliste présentateur. Pouvez-vous expliquer ceci un peu plus?

Le Père Zakaria. Quand les choses s'opposent à la raison, cela signifie qu'elles sont déraisonnables. Par exemple, affirmer que Dieu s'est marié et a eu un enfant, c'est illogique, déraisonnable, car la logique nous dit que Dieu est Esprit, et comment un esprit peut physiquement se marier et ainsi engendrer un fils? Cette affirmation est ridicule. Mais, les questions relatives à Dieu dépassent la raison humaine, car elle est limitée, et Dieu est infini. Par conséquent, il est très difficile pour l'homme d'essayer de comprendre Dieu, qui se situe au-delà de la raison humaine. L'homme a besoin de la grâce divine pour l'aider à comprendre. Il a besoin de la lumière divine.

C'est le type de lumière, d'illumination, dont les Soufis parlent. Le Soufi est proche de la vérité spirituelle qui concerne la connaissance des secrets de Dieu. Les Soufis parlent du principe de l'illumination. Et ceci va de pair avec ce que les chrétiens pensent. C'est ainsi que la Bible dit dans la deuxième lettre de Saint Paul aux Corinthiens (4;6): "Car Dieu, qui a dit 'Que la lumière brille du sein des ténèbres', c'est Lui qui a fait luire sa clarté dans nos coeurs, pour que nous fassions briller la connaissance de la gloire de Dieu, laquelle resplendit sur la face du Christ." Donc, Dieu nous donne cette illumination. Mais, quel est alors notre rôle? C'est simplement de dire "Mon Dieu, que votre Lumière illumine ma vie, resplendisse sur ma vie".

Le journaliste présentateur. Oui, Père, il est très important de demander aux gens quel est leur rôle ici bas.

Le Père Zakaria. Permettez moi de donner quelques exemples pour éclairer ce sujet.

D'abord, la raison humaine est limitée, Dieu est infini, sans limite, donc la raison, ou l'intelligence ainsi limitée ne peut pas comprendre Dieu infini. Il y a une histoire qui parle d'un philosophe qui voulait comprendre Dieu et les choses de Dieu. Bref, il voulait comprendre Dieu avec son intelligence. Mais, il n'y parvenait pas. Il en devenait presque fou. Il fit un rêve. Dans ce rêve, il vit un océan sans limite, un petit enfant qui creusait un trou sur la plage. Il allait à l'océan avec un seau pour amener l'eau et la verser dans le trou, afin de combler le trou jusqu'à ce qu'elle déborde. Il poursuivait sans relâche cette tâche: amener l'eau et la verser dans le trou. Le philosophe demanda à l'enfant, fils que fais-tu? Je te vois essayant de porter l'eau dans le trou, pour le remplir. L'enfant répondit affirmativement: c'est ce que je fais. Il demanda alors, que veux-tu faire ainsi? L'enfant répondit, j'ai l'intention de verser toute l'eau de cet océan dans ce trou. L'homme lui dit, fils es-tu fou? Penses-tu vraiment que tu peux verser toute l'eau de ce vaste océan dans ce petit trou? L'enfant dit: pourquoi ne vous posez-vous pas cette même question? Vous pensez pouvoir placer Dieu, qui est infini, et le comprimer dans votre intelligence qui est limitée? Le philosophe s'éveilla et demanda à Dieu de lui pardonner. Ces choses dépassent notre raison et notre intelligence, sans l'aide divine.

Je voudrais donner un autre exemple.

Soit un homme qui quitterait l'Égypte, avec l'intention d'aller aux États Unis, par exemple, dans sa voiture. Il a acheté une voiture, une Mercedes, le dernier modèle, mais les gens lui demandent, "Comment comptez-vous y aller?" Il répond: "Je vais simplement conduire ma voiture jusqu'à la Méditerranée. Je longerai la Méditerranée jusqu'à l'océan Atlantique, et continuerai à conduire jusqu'aux atteindre les États-Unis". Comment? Êtes-vous devenu fou? L'homme répond: "Eh bien, qu'y a-t-il difficile là? Je vais simplement conduire ma voiture.". "Mais il existe des limites aux possibilités d'une voiture, vous pouvez peut être l'utiliser sur terre, mais vous ne pouvez pas l'utiliser sur l'eau. Cependant vous pouvez atteindre les États Unis d'une une autre façon." L'homme demande: "Comment?". "Vous pouvez prendre votre voiture, la conduire à l'aéroport, puis la mettre au parking et prendre un avion qui vous transportera au dessus des nuages, et vous déposera aux USA. Mais ceci sans votre voiture."

Notre intelligence est semblable à cette voiture. C'est une Mercedes, c'est une respectable voiture. Je peux la conduire partout sur terre, mais je ne peux pas la conduire au ciel. Et, l'avion dans cet exemple représente les armes divines que Dieu donne pour nous élèver à partir de notre intelligence limitée. C'est la puissance du Seigneur qui va faciliter notre compréhension. C'est pour cette raison que Jean écrit dans le livre de l'Apocalypse: "J'ai été illuminé le jour du Seigneur." Et quand Jean a été illuminé, le Seigneur a ouvert le ciel et il a eu toutes les visions décrites dans ce livre.

Donc, mon rôle est d'utiliser mon intelligence pour percevoir les vérités tangibles par une démarche logique, par analogie, donc arriver à des conclusions tangibles et des objets concrets. Cependant, afin de saisir des vérités transcendantes, des vérités métaphysiques, nous avons besoin de l'Esprit de Dieu, l'Esprit Saint. Nous avons besoin d'être guidés par Dieu. "J'ai été illuminé le jour du Seigneur." Et alors Dieu a ouvert le ciel, et Jean a eu toutes les visions qu'il a décrites dans son livre.

Le journaliste présentateur. Mais, ce que vous dites reste encore difficile pour nos frères et soeurs musulmans. Pour nous c'est facile, mais ce que vous dites est difficile pour eux. Pourriez-vous simplifier encore cette question? Ou bien nous l'exposer de façon plus claire?

Le Père Zakaria. D'accord. Ce que l'on doit faire au départ est prier Dieu, et lui dire: "Seigneur, veuillez m'apprendre, faites briller votre lumière sur ma vie, je voudrais savoir ce que je ne sais pas." Je vais vous raconter une très belle histoire. Il y avait un bandit des grands chemins, mais qui ne se sentait pas à l'aise dans sa vie criminelle. Il était adorateur du soleil, mais il ne tirait aucune satisfaction de l'adoration du soleil. Donc un jour il s'est levé et a dit: "Soleil si vous êtes Dieu pourquoi vous ne vous révélez pas à moi." Il resta silencieux un moment, et alors il dit: "Et vous, Dieu, que je ne connaît pas, révélez-vous à moi." Une prière du coeur. Il voulait comprendre. Il ne connaissait pas le chemin vers Dieu. Tout à coup il eut une idée, quelqu'un lui parlait intérieurement, et lui disait: "Allez vivre sur une montagne, vous le bandit des grands chemins. Allez vivre dans une grotte à peu de distance du lieu où vous vit un groupe de moines. Ils vivent également dans des cavernes, comme vous allez le faire." Bien sûr ces moines adoraient Dieu, et cet homme adorait le soleil, c'est la différence. "Allez à eux et posez leur la question qui vous préoccupe.". Le bandit se dit; "Voici une bonne idée". Peut être aimait-il cette idée parce qu'il voulait voler la réponse aux moines. Il n'avait jamais songer de quelle façon il pourrait tirer avantage des moines, et cela ne lui est pas venu à l'esprit. Quand une idée vous arrive ainsi, c'est ce que nous entendons par une illumination intérieure.

Ce bandit est donc allé voir les moines, leur dit: "Je suis confus. J'adore le soleil mais je ne me sens pas satisfait. Je ne me sens pas à l'aise. J'ai besoin de sérénité. Alors qui vous adorez-vous?" L'un des moines lui dit: "Viens mon cher fils, reste ici et je vais t'expliquer tout cela." L'adorateur du soleil continua à questionner, et l'abbé continua à répondre jusqu'à ce qu'il ait répondu à toutes ses questions. Mais en même temps l'abbé priait pour lui, il priait Dieu au nom de cet homme. Il disait à Dieu: "de la même manière que vous avez conduit ici cet homme, montrez lui la voie. Eclairez son chemin, et aidez le à comprendre le sens de la vie." Le bandit revenait jour après jour pour écouter. L'abbé continuait à prier, à répondre aux questions et à demander Dieu qu'Il se révèle à cet homme. Ceci se poursuivit jusqu'à ce qu'il commence à se rendre compte que, dans son grand amour, ce Dieu infini avait accepté et s'était manifesté sous forme humaine, celle du moine.

Bien! Vous savez que, dans la sourate 7, verset 147 Moïse demande à Dieu de Se révéler à lui, de Se montrer. Dieu lui dit: "Tu ne Me verras pas; mais regarde la Montagne: si elle tient en sa place, alors tu Me verras." Mais lorsque son Seigneur Se manifesta sur la montagne, Il la pulvérisa, et Moïse, saisi de terreur, s'effondra foudroyé." A ce sujet savez-vous ce que Al-Nasafi dit? Dieu a donné vie à la montagne, et a donné à la montagne connaissance et clairvoyance. Dieu a donné vie à la montagne inanimée. Dieu s'est révélé, s'est manifesté par l'intermédiaire de la montagne! Le texte du Coran ne dit pas que Dieu s'est révélé directement Lui-même à Moïse. Il s'est révélé par l'intermédiaire de la montagne. C'est le témoignage du Coran: Dieu s'est révélé par l'entremise de la montagne.

Le journaliste présentateur. Alors pourquoi les musulmans pensent que Dieu n'a pas pu se manifester par l'intermédiaire d'un homme?

Le Père Zakaria. Dieu peut se révéler dans un homme. Dieu peut se révéler à un Chrétien. Dieu peut se révéler à un musulman.

Le journaliste présentateur. Dieu a créé l'homme sous une forme parfaite, donc pourquoi ne se révèlerait-Il pas, ne se manifesterait-Il pas, sous une forme humaine?

Le Père Zakaria. Le verset 147 de la sourate 7 dit que Moïse fut saisi de terreur. Il était terrifié. Quand il a vu Dieu, pourquoi aurait-il été terrifié s'il n'a pas encore vu Dieu? Parce que Dieu lui avait promis que quand la montagne s'apaiserait, il Le verrait. Donc, il faut avoir vu. Dieu s'est révélé, et Moïse L'a vu. Une autre fois Moïse a vu Dieu dans un buisson ardent. Le Coran dit que Dieu a parlé à partir du milieu de ce buisson. Ainsi il s'agit de prier Dieu et Lui dire: Seigneur, aidez-moi à vous voir, ou faîtes que je Vous voie comme Moïse vous a vu. Vous vous êtes révélé à lui de façon miraculeuse. La montagne même a pu vous voir, pas seulement Moïse. Je tiens à vous voir. Je Vous demande de laisser Votre lumière m'illuminer."

Revenons à notre exemple sur le bandit, et les moines. Ils lui ont dit: Le Dieu infini et invisible a voulu se révéler pour apparaître à l'humanité, pour l'aider à comprendre Ses attributs, Sa nature, Sa Divinité. C'est pourquoi il s'est manifesté dans le corps du Christ. Il s'est manifesté à Moïse sur la montagne, et aussi dans le buisson ardent. Dans la plénitude des temps il s'est manifesté à l'homme sous la forme d'un corps chaste, qu'il a pris dans les entrailles de la Vierge Marie. Et s'étant manifesté ainsi, nous avons vu en Lui l'Amour de Dieu, la tendresse de Dieu. Nous avons vu pleinement les attributs de Dieu dans la personne du Christ. Donc le Christ est l'image qui reflète les attributs de Dieu, et le trait dominant de Dieu, c'est-à-dire l'Amour. Ainsi le Christ est la voie pour connaître Dieu.

Permettez-moi de terminer l'histoire, je vous prie. Ce bandit, après cette rencontre, après avoir compris, et construit une relation avec le Christ, après avoir accueilli le Christ dans sa vie, ce bandit est devenu un saint. Son nom est Saint Moïse le Noir [3], parce qu'il était noir. C'était un Noir, et sa vie a été complètement transformée. Notre intelligence n'est pas en mesure de découvrir la voie de la connaissance de Dieu. Mais par la prière, en demandant l'aide de Dieu dans la prière, je peux Lui dire Seigneur, manifestez-vous, montrez-vous, touchez mon coeur, faites briller votre lumière dans ma vie. Enseignez-moi Vos voies, et guidez-moi sur le chemin de l'éternité. Quand on prie Dieu et, et quand on Le sollicite, Il entend et Il répond. Il est un Père. Il nous aime.

Le journaliste présentateur. Voici un point essentiel, Père. Nos frères musulmans pourraient ainsi se rendre compte que Dieu est un Père, un Père qui les aiment, qui ne les méprisent pas, un Père qui n'est pas fier et n'est pas tyrannique, un Père qui a sacrifié ce qu'Il avait de plus précieux, Son Fils Jésus Christ, afin de racheter l'humanité. Pourriez-vous, Père, vous exprimer sur ce point?

Le Père Zakaria. Je dois dire que vous êtes plus qualifié que moi pour le faire. Avec votre conversion, vous en avez fait l'expérience dans votre vie. En effet vous avez fait le saut extraordinaire d'une vie ancienne dans une nouvelle vie, de l'obscurité à la lumière.

La Bible dit que Dieu est Amour. De leur côté nos frères musulmans prétendent que Dieu possèdent 99 attributs, comme le vengeur, le puissant, le fier, et ainsi de suite.

Le journaliste présentateur. Mais les musulmans ajoutent le miséricordieux, l'indulgent, le pacifique, celui qui humilie, qui réconforte, mais ils n'incluent pas l'Amour.

Le Père Zakaria. Mais pourquoi ne font-ils pas un compte rond (100), en ajoutant simplement l'Amour? Ont-ils une raison? la raison est que l'Amour se serait trouvé en contradiction avec beaucoup d'autres qualificatifs. Mais, dans le christianisme, Dieu est Amour. Il aime le monde, sa création. Et c'est mon rôle de prier Dieu: Seigneur, enseignez-moi Vos voies, montrez-vous, montrez-moi votre Amour.

Le journaliste présentateur. Il y a encore un autre point important. A l'époque où j'étais musulman, j'étais habité par la crainte de Dieu. Non seulement j'avais peur, mais j'étais terrifié, et ceci parce que Dieu est présenté comme vengeur, et l'enfer nous menaçait continuellement. Mais maintenant je ne crois pas que Dieu est ainsi. La vérité rend libre. Je voudrais expliquer que Dieu n'est pas comme cela. Il n'est pas un vengeur, il n'est pas tyrannique. Dieu nous aime. Dieu est un Père affectueux.

Le Père Zakaria. Le Seigneur Jésus a dit: "Apprenez de Moi que je suis doux et humble de coeur".

L'évangile de Jean (3;16) dit: "Dieu a tant aimé le monde, qu'Il a offert Son Fils, l'Unique, afin que tout homme qui croit en Lui ne périsse pas, mais qu'il ait la vie éternelle." Dieu a manifesté Son amour pour nous, alors que nous sommes des pécheurs, en ce que le Christ est mort pour nous. Simplement par amour, Il a fait ceci pour tous. Nos chers amis musulmans peuvent également constater que les chrétiens ressentent cet amour. Ils peuvent voir ainsi de façon évidente que le Christ témoigne son amour. C'est très évident, mais encore faut-il prier et dire: "Seigneur, permettez moi d'apprécier Votre amour, submergez-moi avec Votre amour, couvrez-moi de Votre amour, montrez le moi pour que je puisse être en mesure de vous aimer aussi." La Bible dit: "Nous aimons Dieu, car Lui le Premier nous a aimé". Lorsque l'homme comprend l'amour de Dieu, il est alors enflammé par l'amour de Dieu.

Le journaliste présentateur. Pour conclure notre entretien de ce jour, Père, quel conseil pouvez-vous donner à nos frères musulmans pour les aider à trouver la voie de la vérité.

Le Père Zakaria. Bien entendu, avant tout nous soulignons l'amour que nous portons à nos frères musulmans, et cet amour est le reflet et la révélation de l'amour que Dieu leur porte. Ce que je veux leur dire: ouvrez vos oreilles, ouvrez votre esprit, et commencez à réfléchir d'une façon compatible avec ce XXIe siècle. Quatorze siècles ont passé à présent, pendant lesquels les musulmans n'étaient pas incités à réfléchir sur leur religion. Beaucoup continuent à suivre l'ancien modèle bédouin. Mais s'ils ouvrent les yeux, s'ils comprennent, ils seront éclairés, illuminés. Je leur conseille de prier Dieu, de Lui demander: Seigneur, faîtes briller Votre lumière sur mon chemin. Alors ils devraient être prêts à écouter, à comprendre, et prier Dieu pour que leurs yeux spirituels et leur cur s'ouvrent, de sorte que Dieu pourra leur montrer le chemin de la vie éternelle.

Le journaliste présentateur. Nous sommes arrivés à la conclusion de notre émission. Nous vous remercions Père. Et je suis sûr que nous aurons beaucoup d'autres entretiens avec vous. Chers téléspectateurs, vous devez comprendre, et vous assurer que nous disons la vérité: Dieu vous aime, Dieu désire que tous les hommes soient sauvés, et parviennent à la connaissance de la vérité. Chers téléspectateurs, Dieu ne se comporte pas en vengeur. Dieu n'est pas un tyran. Dieu vous aime
 

 

Notes (ne figurant pas dans le texte original)

[1] Le Coran nomme le Christ "le Messie", ou le "Messie Jésus", ou "fils de Marie Jésus" où Jésus est nommé "Issa", ou "Hissa", en arabe, ce qui n'a pas de signification particulière. En effet ce nom n'a aucun rapport avec celui des arabes chrétiens, qui utilisent le nom donné par l'ange Gabriel à Marie et Joseph dans le Nouveau Testament "Yashou", c'est à dire "Il Sauve". En hébreu Jésus "Ieschoua" se traduit par "Dieu sauve". Sous ces deux derniers noms Jésus se manifeste comme Vrai Dieu et Vrai homme, ce qui n'est pas le cas avec Issa.

[2] Le journaliste est un musulman converti au Christianisme.

[3] Saint Moïse le Noir (330-405), connu aussi sous le nom de l'Ethiopien, ou Le Fort, était le serviteur d'un fonctionnaire de l'Egypte, congédié pour vol et suspecté de meurtre. Un cantique copte lui est dédié

http://www.chantscoptes.net/Cantiques/CantiqueSaintMoise/CantiqueSaintMoise.pdf

Il existe un texte éthiopien et sa traduction italienne des Actes d'Abba Moïse le Noir. Il s'agit d'un texte de la veine des Pères du désert qui porte sur cet ermite mort martyr probablement entre 395 et 407. La version éthiopienne de sa vie dans son intégralité peut être commandée sur:

http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=3737858

Un résumé (en anglais) de sa vie est donné dans

http://www.stmaryofegypt.net/saints_moses.shtml

http://en.wikipedia.org/wiki/Moses_the_Black

http://www.premontre.org/subpages/loci/zzzlocalsites/lsjackson/stmosesbio.htm

http://orthodoxwiki.org/Moses_the_Black

source : http://www.notredamedekabylie.net

JesusMarie.com------Islam