JesusMarie.com___Islam____Père Zakaria Boutros____Zakaria Botros
Islam
Père Zakaria Boutros
Père Zakaria Boutros
www.fatherzakaria.com
Episode 22

 Exemples d'abrogation

 Certains prétendent que le phénomène de l'abrogation dans le coran se limite aux prescriptions et aux interdictions telles que: « faites ceci » ou  « ne faites pas cela ». Si l'on admet que l'abrogation ne concerne en effet que les prescriptions et les interdictions, que dire alors, dans la sourate le Repentir (At-Taubah), des versets 5 et 29, en particulier de celui-ci connu sous le nom de « verset de l'épée », qui abroge 124 autres versets, selon l'opinion même des docteurs de l'islam.
 Le voici ce verset 29: « Tuez ceux qui ne croient pas en Allah, ni au Dernier jour, et qui n'interdisent pas ce qu'Allah et Son apôtre ont interdit, et quiconque ne pratique pas la religion de la vérité (i.e. l'islam) parmi ceux qui ont reçu le Livre (juifs et chrétiens), jusqu'à ce qu'ils aient payé le tribut (la jizyah) de leurs (propres) mains et qu'ils soient humiliés. »
En voilà bien un de commandement: « Tuez-les... »! - et ce verset en abroge 124 autres qui traitent de la paix! parmi ceux-ci le verset 45 de la sourate l'Araignée (Al-Ankabut): « Ne discutez pas avec les gens du Livre sauf avec ceux qui sont les meilleurs... et qui disent « Nous croyons en ce qui nous a été envoyé d'en haut, notre Dieu et votre Dieu sont Un. » Et encore le verset 6 dans la sourate les Incroyants (Al-Kafirun): « Vous avez votre religion, et moi, j'ai ma religion! »
 Nous notons qu'un seul verset rend nul 124 versets précédemment révélés, et toutes les dissenssions actuelles entre musulmans, chrétiens, et juifs viennent de ce commandement que l'on trouve dans ce verset 29. Où est donc Dieu? Qui, après avoir donné sa parole aux chrétiens, commande maintenant de les massacrer! Et comment est-il possible qu'Il puisse avoir transmis des versets qui établissent la grande dignité des chrétiens pour ensuite ordonner de les massacrer! Quand il est dit dans le coran, au verset 48 de la sourate la Famille d'Imran: « Ô Jésus... Je placerai ceux qui te suivent au-dessus de ceux qui sont incroyants (les polythéistes), au jour de la Résurrection. »

 En fait l'islam à la Mecque était une religion de paix, mais c'est pendant la période de Médine que tous ces versets sont apparus. Pourquoi?? Nous en demandons la raison!!
 Peut-on imaginer la partialité de Dieu en faveur de ceux qui professent cette religion particulière (l'islam), de sorte que tous ceux qui la suivent obtiennent Son approbation, et que ceux qui ne la suivent pas doivent être massacrés?

 En dehors des prescriptions obligatoires et des interdits existe-t-il d'autres cas d'abrogation dans le coran? On trouve en effet de nombreux versets abrogés qui ne concernent ni des obligations ni des interdictions. En voici un exemple: la proposition des grandes Gharanicks (Les grandes idoles) dans la sourate le Pèlerinage (El-Hadj) verset 51 : « Allah annule ce que Satan jette (dans le coran!) »
 Tous les commentateurs s'accordent à dire que quand le prophète nous a donné la sourate l'Etoile (An-Najr) il a dit: verset 19 « Avez-vous considéré Allât, et Al-'Ouzzah », verset 20 « Et Manât la troisième? » (une autre idole) - « à propos de ces grandes Gharnicks (ces grandes idoles), Satan est intervenu en disant: «  les grandes Gharanicks, leur intercession est très bienvenue! » De sorte que le peuple de la Mecque se prosternait derrière lui (Mahomet), puisqu' il était le premier à se prosterner!!! Notez bien qu'il déclarait que ces idoles nommées Al-Lât, Al-'Uzzah, et Manât sont dignes de considération, et que leur intercession est efficiente comment ces idoles pourraient-elles bien servir valablement d'intercesseur... Le peuple de la Mecque se réjouissait alors de voir Mahomet déclarer sa foi envers leurs dieux et se prosterner devant eux!!! même les vieillards qui ne pouvaient plus s'agenouiller qu'avec difficulté! Il mit son front dans la poussière, et alors on envoya des messagers à ceux qui étaient partis se réfugier à El-Habasha (en Ethiopie) pour leur dire qu'ils pouvaient revenir.

 Après qu'il eut fait cette déclaration, cette nuit là l'Archange Gabriel vint à lui, et lui dit que Satan lui-même avait été l'inspirateur de ces paroles. Alors le prophète se sentit coupable. Il retourna vers le peuple en disant que les paroles qu'il avait proférées venaient de Satan. Et voilà d'où vient la maxime: « Allah abroge ce que Satan y jette. »
 Ici l'abrogation ne concerne ni une prescription ni une interdiction mais elle vient annuler des interventions sataniques. Ainsi voit-on que ceux qui prétendent que l'abrogation ne s'applique qu'aux prescriptions ou aux interdictions se trompent.

   Il y a aussi des versets qui concernent les saints livres antérieurs au coran. Les verset mecquois approuvent clairement ces livres saints antérieurs à l'islam. Ainsi:
. le verset 47 de la sourate la Table servie (Al-Ma'idah): « Mais comment te prendraient-ils pour leur juge? Ils ont la Torah, dans laquelle est le jugement de Dieu. »
. ibidem, verset 51: « Laisse les gens de l'Evangile (Indjil) juger avec ce qu'Allah y a révélé. »
. ibidem, verset 52: « Et nous t'avons révélé le Livre en vérité, confirmant ce qui existait avant lui des Ecritures. »
 Mais, après toutes ces mentions de la Torah et de la Bible, et leur approbation enthousiaste, quelques versets vinrent abroger tout cela, tels que:
. le verset 48 de la sourate les Femmes (An-Nisa): « Parmi ceux qui sont juifs, il en est qui ôtent les paroles de leurs places. »
. ou encore le verset 70 de la sourate la Génisse (Al-Baqarah): « Avez-vous l'ardent désir qu'ils vous croient alors qu'une partie d'entre eux a déjà  entendu la parole de Dieu, et qu'ils l'ont corrompue après l'avoir comprise, et ils le savent bien. »
 Ce dernier verset, bien qu'il explique que la falsification réside dans l'interprétation du texte, annule les livres antérieurs au coran. Et il ne s'agit ici ni de prescriptions ni d'interdits, mais bien de livres, de croyances et de foi!
 On trouve aussi, au verset 9 de la sourate le Roc (El-Hadjr): « En vérité Nous avons envoyé d'en haut « le Rappel » (Dhikr) et en vérité Nous en sommes les gardiens. » Bien sûr il est tout à fait  logique que Dieu ait gardé sa parole dans certains cas, tandis qu'Il l'a oubliée dans d'autres, voire dans un autre livre saint!

 Une autre question: il est dit de la Bible qu'elle est aussi un mémento dans ses deux Testaments - une révélation et une loi données par Dieu. Aussi comment a-t-il pu préserver le coran (de toute corruption) alors qu'Il n'a pu le faire ni pour la Torah ni pour la Bible??
 Voilà une question de première importance que les penseurs islamiques devraient bien se poser.
  On va voir maintenant l'abrogation de religions, autrefois respectées dans le coran même! Comme par exemple:
. au verset 59 de la sourate la Génisse (Al-Baqarah): « En vérité, quant à ceux qui croient, et ceux qui sont Juifs, Chrétiens ou Sabéens, et quiconque croit en Allah et au jour dernier, et qui fait le bien, à ceux-là (est réservée) leur récompense auprès de leur Seigneur; il n'y aura point de crainte pour eux, et ils ne seront point affligés. »
. au verset 45 de la sourate l'Araignée (Al-Anqabut): « Ne discutez pas avec les gens du Livre sauf avec ceux qui sont les meilleurs mais pas avec ceux d'entre eux qui ont été injustes qui disent: « Nous croyons en ce qui nous a été envoyé d'en haut, votre Dieu et notre Dieu sont Un. »
. au verset 135 de la sourate les Femmes (An-Nisa): « Car celui qui ne croit pas en Allah, ni en Ses Anges, ni à Ses Livres, ni à Son Apôtre, ni au dernier jour, celui-là est dans une profonde erreur. »
 Ces verset ont été abrogés par d'autres comme les suivants:
. le verset 17 de la sourate la Famille d'Imrân (Aal-'Imrân): « En vérité, la vraie religion, au point de vue d'Allah, c'est l'islam. »
. le verset 79 ibidem : « Celui qui désire autre chose que l'islam comme religion, cela ne sera pas accepté par Lui. Et lui sera, dans l'autre monde, (du nombre) de ceux qui perdent. »
 Il s'agit bien ici de rendre nulles des religions, et non pas seulement des préceptes ou des interdits!
 Voilà ma question: aujourd'hui nous voulons vivre en paix dans ce monde, personne ne souhaite la guerre. Si des extrèmistes musulmans lisent les versets qui recommandent de tuer chrétiens et juifs, parce que ce sont des mécréants et des idolâtres, et que la religion de Dieu c'est l'islam, et soutiennent que le verset de l'épée abroge les versets en faveur de la paix, où est le désir de paix dans tout cela? Et n'est-ce pas là la cause du terrorisme? Nous voulons que l'on nous réponde!!!
 Nous devons utiliser cette intelligence que Dieu nous a donnée, à nous tous humains. L'islam de la Mecque acceptait bien la liberté religieuse, mais l'islam de Médine l'abroge et la bannit! Pour quelle raison???
 Je me réfère au verset 257 de la sourate la Génisse (Al-Baqarah): « Pas de contrainte en religion. » voilà ce que nous entendons à la radio ou à la télévision et ce que reprennent les journaux, tandis qu'en fait, dans la vie réelle, il en est tout autrement pourquoi? Tout simplement parce que ce verset a été abrogé...

 Voici encore quelques versets qui interdisent la liberté en religion:
. verset 17 de la sourate la Famille d'Imrân (Al-Imran): « En vérité, la vraie religion, au point de vue d'Allah, c'est l'islam. »
. verset 79 ibidem: « Celui qui désire autre chose que l'islam comme religion, cela ne sera point accepté par Lui. Et lui sera, dans l'autre monde, (du nombre) de ceux qui perdent. »
. verset 29 de la sourate le Repentir: « Tuez ceux qui ne croient pas en Allah ni au dernier jour, et qui n'interdisent pas ce qu'Allah et son Apôtre ont interdit, et quiconque ne pratique pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu'à ce qu'ils aient payé le tribut de leurs (propres) mains et qu'ils soient humiliés. »
 On voit bien que la liberté de religion a été complètement annulée...

 Il y a aussi les versets suivants qui s'appliquent à ceux qui ont changé de religion:
. verset 19 de la sourate la Famille d'Imrân (Al-Imrân): « Mais s'ils se détournent en arrière, tu n'as qu'à prêcher. »
. verset 12 de la sourate la Table servie (Al-Ma'idah): «  A eux le pardon et une récompense magnifique. ».
. verset 63 de la sourate les Butins (Al-Anfal): « Mais s'ils inclinent à la paix, toi aussi incline vers elle. »
 Nous entendons ces versets dans les media, mais ils n'ont aucune valeur. Ceux qui ne connaissent pas la supériorité des versets abrogateurs sur les abrogés ne peuvent pas savoir que ces versets ont été abrogés. Ils l'ont été par celui-ci:
. Verset 91 de la sourate les Femmes (An-Nisa): « Mais s'ils tournent le dos, saisissez-les et tuez-les,  partout où vous les trouverez. »
 Notez bien la différence entre le verset 19 de la sourate la Famille d'Imrân (Al-'Imrân) et le verset 91 de la sourate les Femmes (An-Nisa), la différence de ton est bien évidente. Qu'avez-vous besoin de plus? Nous attendons une explication des très respectables juristes pour nous donner leur signification et nous les expliquer s'il y a une explication.
 Et aussi le verset 37 de la sourate Mahomet: « Ne faiblissez donc pas et ne faites pas appel à la paix,quand vous êtes les plus forts. »

 Voilà le vrai danger mes bien aimés! Nous le demandons: Dieu souhaite-t-Il la disparition de 80% de l'humanité? Autant que nous le sachions les musulmans ne représentent pas tout à fait 21% de la population mondiale...
 Mais voici une question plus sérieuse: Comment le Dieu de justice, le seul juge, peut-il demander à ses créatures de se juger les unes les autres?
 N'est-il pas possible, en étant patient (!) de laisser au mécréant et au polythéiste le temps de croire un jour à votre religion? Aussi faudrait-il lui prêcher et l'enseigner plutôt que de le supprimer...

 Il y a d'ailleurs dans le coran un verset selon lequel vous pouvez instruire qui vous voulez, et Dieu guide qui il veut. Mais ce verset aussi a été abrogé! Quelle tristesse...

 Certains prétendent que l'abrogation existe dans toutes les religions, et pas seulement dans le coran:
. pourtant l''Imam Jalal Ed-Din El-Syouty n'a-t-il pas déclaré: «  Dieu a rendu l'abrogation possible seulement pour cette nation, c'est à dire la nation islamique, et tous les docteurs de l'islam sont d'accord sur ce fait que l'abrogation appartient à l'islam et au coran, et uniquement à eux. » (1)

 L'abrogation existe-elle dans le christianisme?
 Certains prétendent que le Christ dans son sermon sur la montagne a abrogé les préceptes de l'Ancien Testament quand il a dit « Vous avez entendu qu'il a été dit à vos pères... Moi, Je vous dis... » De fait cela mérite d'être compris et non pas évacué par un jugement arbitraire, car le Christ a bien précisé: « Je ne viens pas annuler la Loi, mais l'accomplir. » (Mathieu 5-17) Or chacun sait q'annuler est synonyme d'abroger. Donc Lui-même a dit: « Je ne suis pas venu abroger la Loi. » Pourquoi?
 Parce que la Loi dans l'Ancien Testament s'exprime par « faites » ou « ne faites pas », mais elle ne traite pas de la nature de l'homme. C'est le Christ qui est venu nous parler de la nature de l'homme, pour lui donner une personnalité nouvelle et un coeur nouveau - et pour changer l'homme, complètement.
 Selon la Sainte Bible, si quelqu'un vient au Christ il est comme recréé dans le Christ. Il ne m'a pas dicté des obligations ou des interdictions, mais Il a changé ma nature quand il est entré dans mon coeur et depuis Il y vit, et Il me dit: « Je suis à la porte et Je cogne le marteau. Quand quelqu'un entendra ma voix, et ouvrira la porte, Je viendrai à lui, et Je m'installerai pour prendre Mon repas avec lui, et lui avec Moi. » Ce qui est la demande faite à l'homme d'ouvrir son coeur avec toute sa bonne volonté  et alors il entrera dans la joie .
 La Bible dit encore: « J'ai trouvé Ta parole et elle m'a imprégné, et elle est devenue joie et allégresse dans mon coeur. » (Jérémie 15-1)
 Alors je Lui dis: « O Seigneur, aide-moi. J'ai besoin de Toi. Je suis fatigué et troublé. Je  T'ouvre la porte de mon coeur bien volontiers, et Te demande d'entrer dans ma vie et de me changer, changer mon coeur et mon esprit, changer ma nature de loup pour celle de l'agneau, et faire venir en moi un homme nouveau. »
 Les exemples d'un tel changement sont innombrables.
 La porte du repentir est ouverte à chacun d'entre nous, pas seulement aux chrétiens n'importe qui peut faire ça.
 La Bible ajoute: « Car Dieu a tant aimé le monde qu'Il lui a donné Son Fils unique, pour que qui croit en Lui soit sauvé, et possède la vie éternelle. »
 Dieu est prêt à accueillir tout homme quel que soit son état, car il est Sa créature, toujours si précieuse pour Lui. Dieu s'attache à le sauver. Le Christ est prêt à sauver toute créature et à changer sa vie pourvu qu'on le Lui demande et que l'on accepte l'avènement de Dieu en soi.

 Dans le Christianisme il n'y a ni « abrogateurs » ni « abrogés », le Christ est la Vie. Voilà l 'accomplissement de l'ancienne loi (faites, ou, ne faites pas) dans la Vie, comme la Bible le proclame: « Car si la Loi vous fut donnée par Moïse, la grâce et la vérité vous ont été apportées par Jésus-Christ. »
 Et par la grâce vous êtes sauvés, et la grâce est un don gratuit de Notre Seigneur, parce qu'Il a un Père aimant qui donne à Ses enfants ce dont ils ont besoin, et ils doivent l'en remercier.
 

(1) « De la perfection dans les sciences du coran. » par Jalal Ed-Din Al-Syouty, 2ème partie, p.22.
 
 
 

Traduction française placée sous licence commons creatrive :  autorisation de copie gratuite avec indication de la source : jesusmarie.com, France, Paris, 2009.

JesusMarie.com___Islam____Père Zakaria Boutros____Zakaria Botros