JesusMarie.com___Islam____Père Zakaria Boutros____Zakaria Botros
Islam
Père Zakaria Boutros
.Episode 24

 L'abrogation: ce qui a été éliminé du coran.
 

 Suite des différentes catégories de versets abrogateurs et de versets abrogés:

3ème catégorie: Ceux dont la validité et la lettre sont abrogés.

 Ce sont de versets qui ont complètement disparu du coran, aussi bien dans la lettre que dans leur enseignement.
 El-Zahry écrit: Abou-Imamah nous a rapporté que plusieurs des compagnons du prophète lui avait raconté qu'une nuit un homme avait voulu réciter un verset du coran qu'il croyait avoir gardé en mémoire, mais il ne put s'en rappeler sauf: « Au nom d'Allah le Tout-puissant et miséricordieux. » Aussi alla-t-il voir le prophète dés le matin. Il le trouva déjà en compagnie d'autres personnes qui étaient venus l'interroger à propos de ce même chapitre. Il se joignit à eux pour lui reposer la question. Le prophète resta silencieux pendant une bonne heure, puis il leur fit cette réponse: « Dieu a abrogé ce verset hier! » (1)
 Ainsi ce chapitre a été complètement abrogé, et tout le monde l'a oublié, et nous n'en connaissons plus rien...

 Dans quel sens faut-il prendre l'affirmation selon laquelle: « C'est Nous qui avons envoyé la Récitation (le coran), et sûrement Nous la préserverons. » Tel qu'il est écrit au verset 9 du chapitre le Roc (sourate El-Hadjr)?
 Voici le commentaire d'Abou-Bakar El-Razy sur ces versets abrogés dans la lettre comme dans leur enseignement: « Dieu a fait oublier ces versets au peuple en les effaçant complètement des mémoires, ordonnant de ne pas les réciter ni les écrire, afin qu'il n'en subsiste rien. » (2)

 Mais comment Dieu a-t-il pu communiquer ces versets pour les forcer ensuite à les oublier???

 Les Confédérés (sourate El-Ahzah)

 Sharik nous rapporte ceci qu'il tient de Zour: « Obi Ibn Abou-Ka'b m'a demandé: quelle longueur a le chapitre les Confédérés (El-Ahzah). Il lui répond: 73 versets. » Et il ajouta: « Je jure devant Dieu que quand il a été transmis à Mohammed il était aussi long, et même plus long que le chapitre la Génisse (qui comporte 286 versets). (3)

 Mais où sont donc passés tous ces versets? On comprend que les musulmans considèrent cette affaire comme délicate et difficile, et qu'ils évitent d'en parler...

 Aux dires d'Aïcha: « le chapitre les Confédérés (sourate El-Ahzah) comportait du vivant du prophète jusqu'à 200 versets, et quand Outhman a réécrit le coran, il n'y en avait plus que 73. (2)

 Selon Omar: « Personne ne peut affirmer que j'ai reçu l'intégralité du coran, vous ne savez pas ce que cela représente. En vérité de grosses parties ont disparues. » (2)

 Ainsi une partie du coran s'est perdue!!

 Selon El-Syouty: Omar a posé la question suivante à Adoulrahman ben Oaf: « Vous rappelez-vous ce verset parmi ceux qui ont été révélés: « Combattez comme nous avons combattu la première fois », parce que nous ne le trouvons plus dans le coran. Et il lui répondit: « Ce verset a été abrogé, il fait partie des versets abrogés dans le coran. »

 Selon El-Hajaj Ibn  Jarih, Hamida ben Youssounaurait déclaré: « Mon père, alors qu'il avait 80 ans, m'a récité le coran d'Aïcha: « Dieu et ses anges prient pour le prophète. O vous qui croyez priez pour le prophète et appelez la paix sur lui. » Elle affirme que cela y était avant que Outhman ne change le coran. (2)

 Voici le témoignage de Mouslima: « Abi Soufiyan El-Kelai' a raconté que Mouslima l'a questionné au sujet de 2 versets du coran qui n'y figuraient plus. Personne ne sut lui répondre. Il dit: « Ceux qui ont cru et combattu pour la gloire de Dieu, qu'ils se réjouissent parce qu'ils sont les vainqueurs, personne ne peut imaginer quelle récompense leur a été préparée pour ce qu'ils ont fait. » On ne trouve plus trace de ces versets dans le coran. (2)

 Quant à Outhman, il a brulé jusqu'à six versions du coran pour n'en garder qu'une seule! Taha Hussein a dit à ce sujet que le prophète la paix soit sur lui avait déclaré que le coran avait été révélé en sept versions, chacune d'elle étant suffisante et complète. Mais quand Outhman a brulé tous ces corans pour n'en garder qu'un seul, il a anéanti des textes venus de Dieu, et brulé des prchemins qui contenaient des versets du coran destinés aux musulmans. L'imam n'aurait pas dû en écarter un seul, ni effacer une seule lettre du coran.

 Outhman désigna un petit groupe parmi les compagnons du prophète pour remettre le coran par écrit. Mais il en exclut ceux qui avaient entendu et mémorisé le coran des lèvres mêmes du prophète il ne permit pas à ceux-là de mettre le coran par écrit. Aussi Ibn Massoud ne décolèrait pas, lui qui était connu pour être la meilleure « mémoire », puisqu'il avait retenu par coeur 70 chapitres du coran tombés des lèvres mêmes du prophète. Il fut exclu lui aussi en dépit de ses grandes connaissances. Outhman retint plutôt Zaied Ibn Thabet qui était encore bien jeune. Ibn Massoud s'opposa à la crémation des corans, qu'il refusait. Alors Outhman l'expulsa de la mosquée et le frappa si violemment qu'il le jeta à terre. (4)

 Aussi de nombreux chapitres et versets sont aujourd'hui manquants.

 Les musulmans ont une grande valeur pour Dieu, qui les a créés de ses mains. Nous aussi nous aimons les musulmans et souhaitons leur salut. Nous n'appartenons à aucune organisation anti-islam, mais nous voulons faire tous nos efforts pour le salut de nos frères musulmans.
 
 

(1) « Les versets abrogateursdu coran », par Ibn El-Jazy, p.33
(2) « La perfection dans les sciences du coran », par Jalal Ed-Din El-Syouty, 2ème partie, p.26
(3) « El-Tahzieb », partie 10, p.42-44, et « Les abrogateurs du coran » par Ibn El-Jazy, p.33
(4) « La grande turbulence », par Taha Hussein, 1ère partie, p.160-183
 
 

Traduction française placée sous licence commons creatrive :  autorisation de copie gratuite avec indication de la source : jesusmarie.com, France, Paris, 2009.

JesusMarie.com___Islam____Père Zakaria Boutros____Zakaria Botros