JesusMarie.com___Islam____Père Zakaria Boutros____Zakaria Botros
Islam
Père Zakaria Boutros
Episode 25

 L'Importance de l'Abrogation dans le Coran
 
 

 L'importance de l'abrogation dans le coran vient de ce que:

1 Elle est une contradiction à l'omni-science de Dieu.
 Dieu sait tout et toutes choses avant même qu'elles n'adviennent, aussi s'Il modifie Sa parole selon les circonstances cela signifie qu'Il ne savait pas que surviendrait tel événement.
 Aussi le concept même de l'abrogation constitue-t-il en soi une diffamation de la science absolue et exhaustive de Dieu.
 Dieu est tout entier dans ses attributs. Il nous donne la loi de perfection, et alors l'homme peut accéder graduellement à cette perfection.

2 Elle contredit la toute-puissance de Dieu.
 Dans la sourate le Roc (El-Hadjr) au verset 9: «  En vérité nous avons envoyé d'en haut le Lectionnaire (c.à.d. le Coran) et, en vérité, nous en sommes les gardiens. »
 Dieu garde Sa parole - aussi comment peut-Il conduire les hommes à l'oublier?
 Ce point n'est pas sans intérêt, car il concerne la profondeur de la foi dans la toute-puissance de Dieu et Sa faculté à garder Sa parole.
 Qui ignore ce fait, ou baillone sa propre conscience, ou, pleinement conscient de la gravité du sujet, essaye tout simplement de tromper autrui voilà bien la calamité!

3 Elle contredit la valeur même des versets.
 Abdoul Fattah Mahmoud Idriss a fait paraître un article sur le site-web d'El-Azhar sous le titre: « Concepts coraniques: l'une des caractéristiques du coran, c'est d'être un livre dont les versets énoncent des vérités précises. »
 Et cette précision interdit l'abrogation en elle-même, car celle-ci attribuerait à Dieu un jugement hésitant (et imprécis).

4 Elle contredit l'existence d'écritures éternelles conservées (dans les cieux).
 . Cf. la sourate les Signes du zodiaque (El-Bourouj) versets 21 et 22:
    « Voilà le glorieux Coran
    Sur une table gardée »   (Laouh Mahfoûz)

 Eh, bien! Sur cette « table gardée », de toute éternité, est-ce que l'on y trouve les versets abrogés, ou les versets abrogateurs, ou les deux?
 

 El Qouortoby écrit dans son explication de la sourate le Tonnerre (Ar-Ra'd) verset 39: « Allah efface ce qu'Il veut et confirme ce qu'Il veut. C'est Lui qui a la Mère du Livre »
 La Mère du Livre, c'est la « table gardée », immuable et telle qu'en elle-même. Alors où est-il l'homme qui puisse changer ou altérer la Parole même de Dieu? Et ce changement, cette altération s'imposent-ils aux musulmans ou non?

 El-Tabry écrit dans l'explication qu'il donne du même verset: « Le livre en fait en contient deux: l'un dans lequel Dieu peut changer ou altérer Sa parole à Sa guise, et l'autre qui est la Mère du premier. » Ce qui signifie que Dieu nous sert (selon le cas) tantôt une vieille version, tantôt une version modifiée.
 Peut-on en vérité admettre une telle proposition?
5 Elle est en contradiction avec le verset suivant:
 Sourate les Femmes (An-Nisa') verset 82: « S'il y avait là (dans le coran) autre chose que ce qui est d'Allah, ils y découvriraient beaucoup de contradictions. »

 Selon le témoignage des docteurs de l'islam on trouve 71 sourates qui comportent au moins une abrogation. Cela représente 62,28% du coran. N'est-ce pas là un signe de contradiction? Et la condition que stipule ce verset n'est-elle pas bien remplie par l'existence précisément de nombreuses contradictions. Elles authentifient clairement la première partie du verset: « S'il y avait là autre chose que ce qui est d'Allah »... Alors, selon ce verset même, d'où vient ce livre?

 L'écrivain Amri Nasif a écrit un article dans l'hebdomadaire publié au Caire le 19/1/2004 à propos de l'abrogation, dans lequel il nous dit: « Le coran se contredit lui-même, et ses préceptes sont en contradiction les uns avec les autres. »
 
 

 Le Christ a dit: « Quiconque entend Ma parole, et la suit, est comparable à cet homme avisé qui bâtit sa maison sur le roc. »

 Sur quoi donc le musulman construit-il sa vie cette vie qui est la chose la plus importante qu'il puisse posséder?
 Car, à quoi sert à l'homme de posséder le monde entier s'il vient à perdre son âme?
 Où va donc l'homme après sa mort? S'en va-t-il vers l'incertitude?

 Le Christ nous a montré le chemin pour parvenir à Dieu et à la vie éternelle.
 Dieu met dans nos coeurs la lumière pour connaître la vérité, qui est plus précieuse que toute autre chose.

 Prenez donc en considération votre propre salut et la vie éternelle - allez voir le livre dans lequel se trouve la vérité.
 Il est écrit dans la Bible: « Vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libre. »
 
 
 

Traduction française placée sous licence commons creatrive :  autorisation de copie gratuite avec indication de la source : jesusmarie.com, France, Paris, 2009.

JesusMarie.com___Islam____Père Zakaria Boutros____Zakaria Botros